closed
or
past
event
[Récital] TALENTS D'ECOLE

[Récital] TALENTS D'ECOLE

CNSMD DE LYON - amphithéâtre Darasse (LYON)

Display map

ORGUE | Durée 1 h

GRATUIT SUR RESERVATION

Tout au long de l'année, coup de projecteur sur les artistes de demain.

Joffrey Mialon, orgue | Marie Petit-Despierres, soprano | Teddy Danjean, cornet à bouquin

  • J. S. Bach : Praeludium pro Organo pleno, BWV 552 (extrait de la Clavierübung III)
  • D. Buxtehude : Cantate "Singet dem Herrn" BuxWV 98
  • C. Monteverdi : Nigra sum (extrait des Vespro della Beata Vergine)
  • C. Monteverdi : Salve Regina a due voci, SV 284 (extrait de la Selva morale e spirituale)
  • B. Foccroulle (1953) : Spiegel en alternance avec A. Schlick : Salve Regina
  • B. Foccroulle : Nigra sum
  • C. Monteverdi : Pulchra es (extrait des Vespro della Beata Vergine)

Spiegel

Organiste, compositeur et directeur d'opéra, Bernard Foccroulle écrit sa pièce Spiegel (miroir, ou miroirs en allemand) en hommage à la fois à un instrument de style renaissance (orgue construit par Jan van Covelens à la Grande église St-Laurent de Alkmaar), et à la fois à un compositeur allemand de cette époque : Arnolt Schlick. Ce dernier, compositeur et théoricien, est l'auteur du premier traité dédié à l'orgue et à sa facture, intitulé Spiegel der Orgelmacher und Organisten (Miroir des organiers et organistes) publié en 1511. Référence directe au titre de cet ouvrage, le Spiegel de Foccroulle est également pensé pour être joué en alternance avec les versets sur l'antienne grégorienne Salve Regina composés par Arnolt Schlick, commentant la mélodie grégorienne, figurant verset après verset le sens du texte avec les langages musicaux propres à chaque époque. Le nouveau encarde ici l'ancien et s'en nourrit, tout en s'adaptant aux moyens instrumentaux des orgues de la renaissance, illustrant le texte de l'antienne verset après verset. Autour de cette vaste fresque, des pièces d'ensemble pour soprano, cornet à bouquin et basse continue offrent de nouveaux jeux de reflets entre les deux solistes, le cornet à bouquin ayant un timbre proche de celui de la voix humaine. Bernard Foccroulle exploite cette proximité dans Nigra sum, où chant et instruments se répondent, s'entremêlent et fusionnent. Le texte de cette pièce provient du Cantique des cantiques (livre de la Bible constitué d'une suite de poèmes d'amour, emprunts de sensualité), et est également utilisé par le compositeur italien de la renaissance Claudio Monteverdi dans sa pièce pour voix seule extraite des Vêpres de la Vierge de 1610. Pulchra es, dont le texte est également issu du Cantique des cantiques, est aussi extrait des Vêpres et composé pour deux voix solistes, tout comme le Salve Regina du même compositeur. Le dernier miroir encadrant ce programme est celui de l'élève et du maître, Bach publiant la Clavierübung III (dont est extrait le Praeludium) vers la fin de sa vie, là où sa jeunesse a été marquée par sa visite auprès de Dietrich Buxtehude, dont la cantate Singet dem Herrn pour soprano, violon et basse continue (le cornet jouant ici le violon) sera donnée.

Photos : Joffrey Mialon crédit Pierre-Alain-Photo | Teddy Danjean crédit Solveig Rousse

License number: PLATESV-R-2022-001845 / PLATESV-R-2022-001846 / PLATESV-R-2022-001847 / PLATESV-R-2022-001849 / PLATESV-R-2022-001850

cover

COMMENT RESERVER VOTRE PLACE

Pour tous les événements au CNSMD Lyon, la réservation est obligatoire et ouverte environ une semaine avant la date. Pour tous les événements HORS LES MURS, les conditions d'accès sont indiquées dans chaque événement.