Événement
clos
ou
passé
[Scènes Ouvertes] PERCUSSIONS

[Scènes Ouvertes] PERCUSSIONS

OPERA DE LYON - Amphi (LYON)

Afficher le plan

HORS LES MURS | GRATUIT | AMPHI DE L'OPERA DE LYON

BATTEZ SONS PLEINS

La classe de percussions du CNSMD de Lyon célèbre le centième anniversaire de la naissance de Claude Ballif avec l’oeuvre Battez Sons Pleins exécutée uniquement une fois lors de sa création en 1996. Le manuscrit, réédité par Angelina Virta Mangs, permet aux percussionnistes de lui donner une nouvelle vie. 
Le programme du concert traverse, à son habitude pour les rendez-vous annuels à l’Amphithéâtre de l’Opéra de Lyon, une palette variée du répertoire pour percussions avec des oeuvres de Abe, Ballif, Glass, Burritt et Emler.

Musiciens : Paul GOHIER, Camille COUTURIER, Masaharu YAMADA, SeongYeon KONG, Hyesu YOON, Théo GUIMBARD, Ivan OESINGER, Jason DARRAS, Po-Sheng CHEN, Lydia JOHANSSON, Akane TOMINAGA


  • Keiko Abe : GOOD DAYS LONG GONE (2017)
    Théo GUIMBARD, SeongYeon KONG, Hyesu YOON, Akane TOMINAGA, Masaharu YAMADA, Po-Sheng CHEN
  • Claude Ballif : BATTEZ SONS PLEINS (1996)
    Lydia JOHANSSON, Camille COUTURIER, Jason DARRAS, Hyesu YOON
  • Philip Glass : MADEIRA RIVER (1993-99) Ivan OESINGER, Jason DARRAS, Po-Sheng CHEN, Samuel ROUSSEL
  • Michael Burritt : BLUE SOUL (2022)
    Masaharu YAMADA, Théo GUIMBARD, Hyesu YOON, SongYeon KONG, Jason DARRAS
  • Andy Emler : OBSISENS (2012) Paul GOHIER, Camille COUTURIER, Masaharu YAMADA, SeongYeon KONG, Hyesu YOON, Théo GUIMBARD, Ivan OESINGER, Jason DARRAS, Po-Sheng CHEN, Lydia JOHANSSON

Notes d’intentions des oeuvres jouées : 

GOOD DAYS LONG GONE (2017)- Keiko Abe - 14 min
« J'ai composé cette pièce pour exprimer mon fort désir de retrouver le bonheur qui était en moi au bon vieux temps. Le premier motif rythmique, repris par deux cloches tubulaires, exprime ma lamentation pour un retour à des temps meilleurs, comme pour crier « jours heureux, revenez-moi ! ». La mélodie exprimée dans ce « bon vieux temps » commence calmement et consiste en un motif rythmique qui se développe dans un rythme soutenu pour imprégner le morceau. Pour compenser cela, le rythme de base augmente en volume pour créer un puissant point culminant. Les cloches tubulaires et le gong thaïlandais jouent une mélodie sur ce rythme et, après son apogée, le thème entendu au début est rejoué deux fois. Une mélodie de vibraphone est jouée sur le silence et persiste vers la fin ».
Keiko Abe

BATTEZ SONS PLEINS (1996)- Claude Ballif - 12 min
Commencée avec Cendres, son opus 1 (1946), puis, Timbres et postes (op. 51,1977), L’habitant du labyrinthe (op. 54, 1980), le solfeggietto pour percussion (op. 36, n°2, 1985), Les retours du soir (op. 70, 1994), « la percussion occupe une place privilégiée dans l’œuvre de Claude Ballif » (Michèle Tosi). En 1995, il composa ses trois dernières pièces pour percussion : la Chanson d’Atanosio et un second solfegietto (op.36, n°16), toutes deux pour marimba, et cette œuvre pour glockenspiel, Battez sons pleins, (op. 73), fidèle à son habitude de faire des titres de ses œuvres, des jeux de mots. Créée par l’ensemble Rhizome, sous la direction d’Olivier Fiard, le 23 janvier 2001 à Rennes, elle n’avait jamais été rejouée depuis. Elle renait ainsi par la classe de percussions du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon.

MADEIRA RIVER (1993—99) Philip Glass - 6min 
Madeira River est Cinquième titre de l’album Aguas da Amazonia du groupe brésilien de musique expérimentale et de world music Uakti. L'ensemble des compositions, à l'exception de Metamorphosis I, proviennent de l'œuvre Seven or Eight Pieces for a Ballet de Philip Glass, commissionnée à l'origine par le Grupo Corpo Brazilian Dance Theater.
Philip Glass rencontra les membres de groupe Uakti lors d'un voyage au Brésil qu'il effectuait en compagnie de son ami Paul Simon. Ce dernier composait alors pour son album The Rythm of the Saints dans lequel intervenait le groupe Uakti. Quelques années plus tard, Philip Glass fut sollicité par le groupe pour une collaboration. Ce fut l'œuvre Seven or Eight Pieces for a Ballet. Marco Antonio Guimaraes fit les arrangements nécessaires pour que l'œuvre puisse être jouée sur les instruments du groupe qu'il construit lui-même. Metamorphosis I fut interprétée quelques années plus tard, en 1999, pour compléter l'album.

BLUE SOUL (2022)- Michael Burritt - 9 min
« Blue Soul est l’œuvre la plus récente de ma série de pièces « bleues ». Il a été commandé par Edition Svitzer en collaboration avec Daniel Berg, le Royal College of Music de Stockholm, en Suède et l'Académie de musique et d'art dramatique de Göteborg, en Suède. Le Quintette comprend 2 vibraphones et 2 marimbas avec un renforcement rythmique et tambourinaire dans la 5ème partie, composé principalement de membranes écorchées et de sons de bois.
Quand je pense à une âme bleue, je ne pense pas à la tristesse, comme on pourrait l’associer à un tel titre. Il s’agit plutôt d’une âme réfléchie et présente, reconnaissante et pleinement immergée dans le monde et les gens dans leur vie. Le bleu est ma couleur préférée et celle qui me rappelle l’espoir et les bonnes choses.
Blue Soul est à la mémoire de Dex, mon chien et meilleur ami. Tu me manqueras lors de mes promenades, mais je ne t'oublierai jamais mon pote. »
Michael Burritt

OBSISENS (2012) - Andy Emler - 17 min
Pianiste de jazz, Andy Emler n’aime rien tant que les collaborations originales : au cours de la résidence de son MegaOctet à l’Abbaye de Royaumont, il a monté des projets polyculturels avec des musiciens indiens, maliens, amazigh… Un concert avec les Percussions de Strasbourg ne pouvait donc que piquer son inspiration : résultat, plus d’une heure et demie de musique où MegaOctet et Percussions de Strasbourg se renvoient la balle. À l’occasion du cinquantenaire de l’ensemble, Emler a agrandi le programme originel d’un numéro : Obsisens ne nécessite que les six percussionnistes et peut se jouer à part.
Ecrite pour claviers (trois marimbas, un xylophone, un vibraphone, un glockenspiel), la pièce fait sonner les Percussions de Strasbourg comme un véritable Big Band, bien loin de l’univers contemporain, mais non moins exigeant musicalement et rythmiquement. L’occasion pour les musiciens des Percussions de se frotter avec le groove et les tourneries propres au jazz moderne et aux musiques actuelles, ainsi qu’avec l’improvisation — ils improvisent des séries d’accords aléatoires, sur des réservoirs de notes, source de bien des surprises dans l’instant. De son côté, Andy Emler s’est permis quelques expériences — hybridations de la rythmique jazzistique d’une part et, de l’autre, d’une écriture faite de textures enrichies, de bitonalité, de série, bien rares dans le jazz.


Tout au long de l’année, découvrez avec les Scènes ouvertes de nombreux projets étudiants au CNSMD Lyon et chez nos partenaires : Opéra de lyon, ENS Kantor, Manufacture Lyon 3, Goethe Institut, macLYON, Fondation Renaud - Fort de Vaise, Médiathèque de Vaise, Marcy l’étoile, Théâtre de Villefranche, Église de Charbonnières.

@ Antoine Merlet

Numéro de licence : PLATESV-R-2022-001845 / PLATESV-R-2022-001846 / PLATESV-R-2022-001847 / PLATESV-R-2022-001849 / PLATESV-R-2022-001850

cover

COMMENT RESERVER VOTRE PLACE

Pour les événements au CNSMD Lyon, la réservation est obligatoire et ouverte environ une semaine avant la date (sauf mention "entrée libre"). Pour tous les événements HORS LES MURS, les conditions d'accès sont indiquées dans chaque événement.